L’ONG CREDO accorde une place significative à l’enfant au sein de ses activités qui visent notamment au progrès socio-économique, moral et culturel des communautés. Chaque année, plus de 4000 orphelins et enfants vulnérables sont inscrits et accompagnés dans les écoles primaires, secondaires et universités du Burkina Faso.

L’objectif général visé par le programme éducation est de permettre un accès inclusif à une éducation dans un environnement socio-culturel et politique plus propice à la promotion des droits des enfants.

Ce programme regroupe principalement trois projets à savoir le projet sponsor ou Woord en Daad, les passerelles et le parrainage endogène.

Présentation sommaire du projet Au niveau de l’Education Formelle, le projet de Parrainage classique permet l’accès à l’enseignement primaire des enfants de 6 à 11 ans. Les enfants bénéficiaires sont soutenus jusqu’à l’âge de 22 ans. Ce sont des enfants issus de milieux défavorisés dont le revenu est inférieur à un dollar par jour, des enfants orphelins ou handicapés et sans soutien. Ils bénéficient d’un appui matériel et financier pour assurer les frais liés à la scolarité, aux fournitures, aux soins de santé, à la cantine et à la tenue scolaire. Ce projet est mis en œuvre grâce à notre partenaire Néerlandais Woord en Daad depuis 1992.
Zones d’intervention Le Programme éducation intervient dans les communes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Bama, Koudougou, Ramongo, Réo, Ténado, Léo, Kongoussi, Kaya, Sapouy Cassou, Léo et Diébougou
Réalisations ou chiffres clés Plus de 4000 bénéficiaires directs chaque année.
Période d’exécution du projet Le projet est mis en œuvre depuis 1992
Présentation sommaire du projet Au niveau de l’Éducation Non Formelle, le projet Passerelle ou école de la deuxième chance réinsère chaque année près de 900 enfants de 9 à 12 ans non scolarisés ou déscolarisés dans le système classique, après une formation intensive de neuf mois en lecture, écriture et culture générale. Les enfants passent ensuite un examen et sont transférés dans une école classique en classe de CE2.
Zones d’intervention Le Projet éducation Non formel intervient dans les communes de Sapouy Cassou, Léo et Diébougou
Réalisations ou chiffres clés Depuis 2011, plus de 5000 enfants ont regagné le chemin de l’école grâce à ce projet. Plus de 60 centres à passerelles sont opérationnels.
Période d’exécution du projet
Présentation sommaire du projet Le projet de parrainage endogène est soutenu à travers une mobilisation locale des ressources (particuliers, entreprises, personnel de CREDO, diaspora). Le parrainage endogène d’enfants et orphelins vulnérables promu par l’ONG CREDO, a pour objectif d’éveiller l’engagement de la population burkinabé en générale sur les questions du droit à l’éducation pour tous les enfants.

L’opportunité est donnée désormais à tous les Burkinabés de devenir « Parrain » ou « Marraine » d’enfant dans un cadre formalisé et reconnu.

L’ONG CREDO, leader dans ce modèle de responsabilisation sociale au Burkina Faso, a pu à travers sa vision susciter l’implication active de centaines de burkinabés

La détérioration de la situation sécuritaire depuis 2016 vient renforcer la pertinence d’un tel projet à travers la scolarisation de plus de 1.000 enfants déplacés internes.

Zones d’intervention Le Projet intervient dans les communes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Bama, Koudougou, Ramongo, Réo, Ténado, Léo, Kongoussi, Kaya, Sapouy Cassou, Léo et Diébougou
Réalisations ou chiffres clés
Période d’exécution du projet