PROTECTION ET PROMOTION DES DROITS DE L’ENFANT

Sensibiliser les communautés de base à la situation de l’enfance et promouvoir des initiatives pour la protection et le bien-être des enfants. Qu’est-ce que le RAPPDE? La Responsabilisation des Acteurs pour la Promotion et la Protection des Droits des Enfants (RAPPDE), est un projet mis en œuvre par l’ONG CREDO dans trois communes des Hauts-Bassin, à savoir BAMA, SATIRI et KOUROUMA. Basée sur une approche participative et inclusive, ce projet est justifié par un contexte de fort taux d’enfants non scolarisés (en moyenne 30% dans les trois communes), 49% sont déscolarisés avant l’âge de 10 ans pour les travaux champêtres, les sites aurifères  et aux travaux forcés. En plus des dramatiques cas d’abus et d’exploitations, ces enfants sont souvent victimes de grossesses et de mariages précoces. 

L’ONG CREDO intervient à travers des activités de sensibilisation, de plaidoyer, de renforcement de capacité et de mise en place de Groupe d’Autopromotion des ménages démunies et ou vulnérables.

La vision du projet RAPPDE est d’amener les communautés à faire du bien-être de l’enfant une priorité dans leurs actions et qu’elles prennent le lead pour la protection des enfants victimes d’abus et de violation de leurs droits. Objectif du projet Les enfants continuent d’être exploités abusivement dans des stratégies que les ménages développent pour faire face à leur vulnérabilité. Le but de notre intervention est de renforcer la prise de conscience des populations, de favoriser la participation effective des ménages à la Promotion et la Protection des Droits de l’Enfant.

Quelques actions

  1. Responsabilisation des acteurs  Renforcement de capacité des acteurs sur leurs rôles et responsabilités pour facilité la participation des bénéficiaires au processus décisionnel.
  2. 2. Groupe d’Auto-Promotion (GAP) En plus de l’alphabétisation, ces groupes se font des côtisations hebdommadaire  pour faciliter l’octroie de microcrédit pour des Activités Génératrices de Revenus.
  3. Champs Ecoles Paysans (CEP) En vue de faciliter un mécanisme durable de facilités, des CEP  sont menées à travers l’élevage, l’agriculture et la maraichéculture. Objectif: renfocer le capitl productif. 
  4. Organes de Veilles et Centre d’écoutes Chaque village met en place des mécanismes de veille et de surveillance des violations des droits des enfants. Les outils de collectes et de suivi sont mis à leurs disposition.
  5. Soutien aux enfants victimes d’abus et de violences  Actions prises dans l’anonymat et la confidentialité des données pour assurer la sécurité des enfants et pour protéger les enfants dénonciateurs.
  6. Autres actions Renforcement des capacités des communes – Aide à l’élaboration des actes de naissance – Appui à l’opérationnalisation des Plans communaux – structuration du Conseil Municipal des Enfants (CME) – Redevabilité…