Le Programme de Développement Intégré des Hauts Bassins (PDIHB) est un programme de CREDO basé à Banakélédaga et financé par l’ONG Suédoise (ERIKS DEVELOPMENT PARTNER). Ce programme est né grâce aux activités de développement du PDIS (Programme   de Développement Intégré de la Sissili), un des programmes de CREDO basé dans la Sissili.

Les stratégies mises en œuvre par le PDIS et les résultats atteints ont motivé les partenaires techniques et financiers à élargir la même expérience dans une autre région du Burkina Faso. Cela a abouti en 2006, à la mise en place du Programme de Développement Intégré des Hauts Bassins (PDIHB) dans six (6) villages du département de Bama.

Présentation sommaire du projet Le RECAPE « Renforcement des Capacités des Communes pour a Promotion des droits et la protection des Enfants » , est une phase out de CREDO dans les trois communes que sont Bama- Satiri et Kourouma.  Sur la base des enseignements tirés des expériences précédentes, le projet vise à doter les communes de compétences et de capacités pour assumer leurs responsabilités et exercer le leadership dans la promotion et la protection des droits de l’enfant. Les actions visent l’autonomisation des communes pour une pérennisation des dispositifs et mécanismes mis en place. Il est attendu comme résultats l’amélioration des mécanismes de coordination des acteurs intervenant dans le système de protection de l’enfance ; une meilleure implication des enfants ; un ancrage communautaire des systèmes de surveillance et la création d’une alliance forte des OBC.
Zones d’intervention
  • Houet (Bama et Satiri)
  • Kénédougou (Kourouma)
Groupes cibles
  • Enfants
  • Communautés (acteurs, parents, OSC (Organisation de la Société Civile) …)
Domaine d’intervention Promotion et protection des droits de l’enfant
Objectif Global du Projet « Contribuer à renforcer les communes de Bama – Satiri- Kourouma à assumer leurs responsabilités, exercer leurs compétences et le leadership pour assurer le développement holistique des enfants, en synergie avec les acteurs de la société  civile».
Réalisation ou chiffres clés
  • Actions de sensibilisation
  • Formations sur plusieurs thématiques : Droit de l’enfant, mécanisme de dénonciations des violences faites aux enfants, la gestion des cas, le réseautage, les techniques de plaidoyers…
  • Mise en place de conseils municipaux des enfants (CME)
  • Mise en place des cellules communautaires de protection de l’enfance,
  • Mise en place de réseaux communaux de protection de l’enfance,
  • Elaboration d’un document de capitalisation des bonnes pratiques,
  • Organisation d’un atelier régional pour la présentation des résultats de la capitalisation,
  • Mise à disposition de kits sanitaires de protection aux CSPS des communes d’intervention,
  • Accompagnements financiers des communes pour la création de bibliothèques municipales
  • Financement des plans d’action et microprojets
  • Acquisition d’un logiciel d’état civil au profit des communes,
  • Acquisition de trois motos au profit des communes.
  • Organisation d’activités de loisir au profit des enfants : JIDE (Journée internationale des droits de l’enfants) et CAVAMET (camp vacances métier) …
  • Réalisation de latrines au profit de deux écoles,
  • Appui financier des trois communes pour la révision de leur PCD,
  • Organisation de rencontres de redevabilités,
  • Collecte de données,

25192 personnes touchées à travers les sensibilisations

Période d’exécution Mars 2019 – 31 Décembre 2021
Présentation sommaire du projet COPRESS est le projet de Contribution à la promotion et au respect du droit à la santé sexuelle et reproductive des enfants.

L’ambition de CREDO à travers ce projet est de permettre aux enfants des communes de Toussiana et Banfora (dont 05 villages + la ville de Banfora,) de jouir de leur droit à la santé sexuelle et reproductive. Pour ce qui est de la commune urbaine de Banfora, l’intervention ciblera uniquement 05 villages en plus de la ville de Banfora, compte tenu du budget et des ressources humaines restreints. Il s’agit des villages de Karfiguila, Sinièna, Djarabakoko, Tingréla, Tiékouna et Banfora.

La stratégie du projet est construite autour de 3 piliers interdépendants ayant pour socle la participation des enfants, le renforcement des capacités et le renforcement de l’offre de soins et des services de SSR de qualité pour créer un cadre favorable à la SSR et répondant aux besoins des enfants. La stratégie de CREDO est de renforcer et responsabiliser d’une part les enfants comme acteur de leur propre changement et d’autre part, les organisations à base communautaire comme facilitateurs de ce changement. CREDO compte développer avec ces organisations des relations de partenariat dynamiques autour de la question liée à la SSR des enfants.

Zones d’intervention
  • Houet (Communes de Toussiana)
  • Comoé (Commune de Banfora)
Groupes cibles
  • 30.000 enfants
  • 50.000 ménages
Domaine d’intervention Santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes des communes de Banfora et Toussiana (SSR).
Objectif Global du Projet Contribuer à la promotion et au respect du droit à la santé sexuelle et reproductive des enfants des communes de Banfora et Toussiana
Objectifs spécifiques
  1. Les capacités des enfants sont renforcées et ils mènent des actions de promotion de la santé sexuelle et reproductive.
  2. Les capacités d’IEC/CCC et d’accompagnement psycho-social des OBC et des leaders communautaires sont renforcés sur la SSR.
  3. Les offres de soins et de service de qualité de santé sexuelle et reproductive sont améliorées.
Réalisations ou chiffres clés
Période d’exécution Janvier 2022-31 Décembre 2024